21 décembre 2006

Le secteur de l'aviation intègre le protocole de Kyoto

Ca y est ! Le secteur aérien entre désormais dans le cadre du Protocole de Kyoto. Jusqu'alors exclue des mécanismes du protocole, il sera bientôt soumis à un plafond d'émissions de CO2. Après l'adoption de la réforme REACH, voilà une autre bonne nouvelle pour la planète, en cette fin d'année 2006 !

"Nous allons soumettre au même traitement les compagnies aériennes au départ ou à destination des aéroports européens, sans distinction de nationalité », avait déjà indiqué le commissaire à l’environnement Stavros Dimas dans une conférence le 9 novembre 2006, ajoutant que l'inclusion du secteur aérien dans le marché carbone "était nécessaire car les gaz émis par les avions sont en constante hausse et risquent de compromettre les progrès réalisés grâce à la réduction des émissions dans d'autres secteurs".

Au sein de l'Union européenne, les émissions de CO2 provenant de l'aviation ont augmenté de presque 70% entre 1990 et 2002. Si elles ne représentent aujourd'hui que 3% du total des émissions au sein de l'Union Européenne, cette part augmente significativement avec le développement du transport aérien. Pourtant, alors qu’elles ont augmenté plus rapidement que dans d'autres industries, l’aviation restait encore à l’abri de toute réglementation sur son impact climatique.

Cette mesure impliquerait un surcoût moyen par billet compris entre 4,6 et 39,6 euros selon la distance couverte.
Les compagnies aériennes craignent les retombées économiques d'une telle mesure. Elles soulignent dans un rapport les progrès réalisés en terme d'efficacité énergétique et d'émissions par passager.
Autre adversaire du projet, les Etats-Unis, non signataire du Protocole de Kyoto, dont les compagnies remettent en cause l'efficacité du système.

(Source : Novethic)


Posté par tiboob à 15:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Le secteur de l'aviation intègre le protocole de Kyoto

Nouveau commentaire