03 janvier 2007

Les biocarburants arrivent... en grande pompe ?

Les biocarburants débarquent dans les stations-service. Ils n’y étaient pas complètement absents, puisque la plupart des carburants actuels comprennent un petit pourcentage de biocarburants. Mais ce sont désormais des carburants contenant jusqu’à 85% d’éthanol et 15% d’essence, qui sont commercialisés depuis le 1er janvier 2007, comme confirmé mardi par le Ministère de l'Économie et des Finances. Le gouvernement français souhaite ainsi porter la part des biocarburants dans la consommation totale de carburant à 5,75 % en 2008 et à 7 % en 2010.

"Conformément à leurs engagements, les distributeurs de carburants signataires de la charte vont progressivement installer les nouvelles pompes pour atteindre l'objectif de 500 à 600 points de vente avant la fin de l'année 2007", indique le communiqué, qui précise qu'"avec l'annulation de toutes les taxes sur la partie verte du produit, la fiscalité du superéthanol permet à ce carburant d'être compétitif par rapport à l'essence, voire par rapport à la filière diesel".

Il sera distribué en septembre 2007 dans des stations-service classiques. Sa distribution est déjà autorisée aux Etats-Unis, en Suède, en Allemagne et en Pologne. Au Brésil, où le carburant vert est utilisé depuis 30 ans par les 20 millions d’automobilistes du pays, il représente 40% du carburant consommé, hors diesel.

Le Ministère de l'Économie et des Finances a par ailleurs mis en ligne, mardi, un site internet qui permet de comparer en temps réel le prix des carburants (diesel, sans plomb 95 et éthanol) afin de "faire le meilleur choix pour le pouvoir d'achat". Environ 8 000 points de vente y sont référencés, mais aussi les heures d'ouverture et jours de fermeture des stations-service.

(Source : Le Monde)


Le clin d’œil de Dédé :

Les biocarburants, issus de ressources renouvelables, sont une alternative intéressante et peuvent contribuer à résoudre le problème de l’énergie et du changement climatique. Mais ils ne seront jamais LA solution : toute la surface agricole française ne serait pas suffisante pour produire assez de carburant pour le parc automobile du pays. Par contre, combiné à une baisse de la consommation (donc à une moins grande utilisation des transports routiers, par les citoyens, les entreprises et les collectivités) et à d’autres technologies moins polluantes, le biocarburant fera partie du « panel énergétique » de la société de demain.

Posté par tiboob à 15:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Les biocarburants arrivent... en grande pompe ?

Nouveau commentaire